1. École de Santé publique
  2. Service d'Information Promotion Éducation Santé (SIPES)
  3. FR
  4. Projets

Enquêtes auprès des étudiants de l’ULB et de l’UCLouvain

Le SIPES est impliqué dans la réalisation d'enquêtes thématiques sur la santé et le bien-être des étudiants universitaires.

Ces enquêtes résultent d'une convention de collaboration entre l'Université libre de Bruxelles (ULB) et l'Université catholique de Louvain (UCLouvain). Elles font intervenir des académiques et des chercheurs, les Observatoires de la vie étudiante, les Services d’aide aux étudiants, ainsi que des acteurs de promotion de la santé en milieu universitaire (ULB Santé, Univers Santé...).

Enquête Bien-être et santé mentale

La prochaine enquête, menée au printemps 2021, a comme objectif principal de décrire l’état de bien-être (émotionnel, social et psychologique) et de santé mentale (anxiété, dépression, trouble du sommeil, niveau de stress) des étudiants de l'ULB et de l'UCLouvain. Cet état des lieux permet de guider les politiques universitaires en matière de prévention et de prise en charge des problèmes de santé mentale et de promotion du bien-être des étudiants. L’enquête permet également d’identifier des déterminants du bien-être et de la santé mentale sur lesquels les services universitaires sont susceptibles d'agir directement ou indirectement (déterminants sociodémographiques, facteurs liés aux conditions de vie matérielles ou au parcours académique, facteurs circonstanciels et facteurs psychologiques). Le recours à des professionnels de santé pour des difficultés psychologiques et les obstacles éventuels au recours à ces soins sont également abordés dans cette enquête.

Enquête Alimentation et activité physique

Une seconde enquête sera menée à l’automne 2021 et concernera cette fois l’alimentation et l’activité physique des étudiants universitaires de l’ULB et de l’UCLouvain. Ici aussi, il s’agira, d’une part, de décrire les habitudes des étudiants en matière d’alimentation (consommation du petit-déjeuner, caractère favorable à la santé des habitudes alimentaires, consommation de boissons sucrées et énergisantes…) et d’activité physique (activité physique modérée et vigoureuse, déplacements actifs…) et, d’autre part, d’identifier leurs déterminants potentiels sur lesquels les services universitaires pourraient agir directement ou indirectement (déterminants sociodémographiques, approvisionnement, insécurité alimentaire, infrastructures…).

 

Mis à jour le 25 mai 2021